Maladies infectieuses chez le chat

Maladies infectieuses chez le chat pour lesquelles nos animaux sont vaccinés

Rhinotrachéite infectieuse féline

Cette maladie peut se comparer à un simple rhume chez l’humain. Celle-ci est causée par un virus (herpès félin) qui attaque les voies respiratoires supérieures et qui se transmet facilement d’un chat à un autre par contact direct. Une fois le virus contracté, celui-ci n’est pas aussitôt actif, donc l’animal est porteur sans démontrer de symptômes.

Les principales sources les plus fréquentes de contamination chez le chat sont :

·         Les chats qui sont malades après avoir contracté le virus pour la première fois et qui sont excréteurs après une courte période de 24 heures et ce, pendant 1 à 3 semaines.

·         Les animaux qui sont porteurs du virus en phase d’Excrétion et qui démontrent des symptômes de la maladie.

·         La plus importante des sources, ce sont les chats qui ne démontrent aucun symptôme, mais qui sont cependant contagieux.

Le stress est le principal élément déclencheur chez le chat. Ce stress peut-être causé par un déménagement, une surpopulation féline ou une chirurgie. Cependant, il y a d’autres facteurs qui peuvent aussi déclencher la rhinotrachéite dont une autre maladie, dont un changement physiologique (chaleur, gestation, mise bas) ou une injection de cortisone.

Quels sont les principaux symptômes de la rhinotracheite féline ?

·         De la fièvre

·         L’animal peut être amorphe

·         Des éternuements

·         Écoulement nasal (clair puis épais)

·         Des ulcères cornéens

·         Conjonctivite d’un ou des deux yeux

·         Salivation importante

Comment traiter cette infection virale?

Tout dépendamment de la sévérité des symptômes, un traitement d’antibiotiques peut atténuer ceux-ci. Si c’est rendu trop grave, la mort peut en suivre.

 

Quels sont les principaux moyens pour éviter la contamination?

·         Séparer les animaux potentiellement contaminés des animaux « sains »

·         Limiter le nombre de chats dans un même espace afin de limiter le stress

·         Une bonne désinfection et un bon nettoyage de l’espace et des mains limite la propagation.

Le meilleur moyen afin d’éviter que votre ami félin n’attrape cette maladie, reste la vaccination car même une fois traité, l’animal reste porteur toute sa vie.

Panleucopénie ou gastro-entérite infectieuse féline

Cette pathologie virale est très contagieuse et les chances de survie après la contraction de cette maladie sont minimes. Celle-ci est causée par un virus qui est le parvovirus. Il est très résistant lorsqu’il est dans l’environnement et cela pendant jusqu’à un an et les jeunes chatons non vaccinés sont les plus à risque. Le virus se développe dans le système digestif et la moelle osseuse, ce qui explique les symptômes. Il s'agit d'un virus très contagieux et les chats qui sont contaminés parce qu’ils ont été en contact directe avec des selles, des fluides corporels contaminés ou des éléments ayant été en contact avec des animaux affectés.

Quels sont les symptômes de la panleucopénie?

·         vomissements et diarrhées souvent sanglantes

·         la fièvre

·          la réticence à manger

Ces signes peuvent rapidement entraîner une déshydratation et une anémie chez l'animal qui peut entraîner la mort. Si la maladie a été contractée pendant la gestation de la mère, les nouveaux nés seront atteints de lésions cérébrales qui les rendront handicapés s’ils survivent.

Quels sont les traitements?

Il n’y a pas de traitement qui guérit la panleucopénie, il ne fait que soulager les symptômes. Il doit être commencé dès l’apparition des symptômes. Il est très important que l’animal soit hospitalisé à la clinique afin qu’il soit branché sur des fluides sous-cutanés pour limiter la déshydratation et que de la médicamentation soit donnée afin d’éviter les vomissements.

Quels sont les principaux moyens à prendre pour éviter la contamination?

·         Isoler les chats infectés

·         Important de bien désinfecter à l’aide de super bons désinfectants puissants afin de tuer le virus

Quel est le moyen de prévention de contracter cette maladie?

Le meilleur moyen de prévenir la contraction de cette maladie chez les chatons reste la vaccination à un jeune âge.

 

Calicivirus

Le calicivirus félin est très présent dans la population féline, particulièrement chez les chats vivants en colonie. La présence du virus se multiplie par rapport à la quantité de chats qui sont dans la même colonie, donc plus qu’il y a de chats, plus le virus est présent. Le virus se retrouve dans les sécrétions orales et nasales des animaux malades ou porteurs.  La contamination se fait de deux façons, soit directement par un contact avec un animal contaminé ou indirectement en étant en contact avec des surfaces contaminées par le calicivirus. Une fois atteints, les chats sont infectés pendant quelques semaines pouvant aller jusqu’à quelques mois. Une minorité de chats reste cependant porteurs asymptomatiques pendant plusieurs années et même à vie.

Quels sont les symptômes?

Puisqu’il y a deux niveaux d’évolution, ceux-ci sont les moins graves :

·         ulcères au niveau de la langue et bouche

·          un manque d’appétit

·         une importante salivation

·          des écoulements au niveau du nez et des yeux

·         des éternuements

·         de la fièvre

·         Une conjonctivite peut être présente

Voici les symtômes plus aigues :

·         une fièvre importante,

·         de l’enflure de la face et des membres

·         des ulcères et des croutes sur le nez, les lèvres, les oreilles, autour des yeux, sur les coussinets…

·          les muqueuses sont jaunes dues au foi qui est affecté

·          une difficulté respiratoire

·          une atteinte rénale

·         des hémorragies

 

Quels sont les principaux moyens à prendre pour éviter la contamination?

·         Il est important de séparer les animaux infectés des animaux sains

·         Bien tout désinfecter les éléments pouvant avoir été en contacte avec le virus. Il est très important d’être certain que le désinfectant utilisé est assez puissant pour tuer le virus.

·         Limiter le nombre de chats dans la même pièce afin de limiter le stress qui favorise l’éclosion du virus.

Quel est le moyen de prévention de contracter cette maladie?

Le meilleur moyen de prévenir la contraction de cette maladie chez votre ami félin reste la vaccination. Cependant, le vaccin n’empêche pas le chat d’attraper la maladie donc, un animal vacciné et protégé pourrait donc être porteur du virus.

Teigne(Dermatophytie ou dermatophytose)

La teigne est une infection cutanée qui est causée par des champignons qui se multiplient dans des tissus particuliers dont les poils, la couche cornée de l’épiderme et les griffes. C’est une infection qui se trouve particulièrement chez les jeunes chats, les chats qui proviennent d’une animalerie, de refuges d’animaux ou même de certaines chatteries. Nous pouvons aussi la retrouver chez le chien, mais quoique c’est plus rare. La teigne est une zoonose, ce qui signifie qu’elle est transmissible des animaux aux humains.  La période d’incubation entre l’exposition et la maladie est entre une à six semaines et les enfants sont plus prônes que les adultes à la contracter. Les spores infectées peuvent rester dans l’environnement des mois, même des années.

Quels sont les symptômes chez l’animal?

·         Une ou plusieurs lésions circulaires, sans poils, plus ou moins enflammées, avec des allures d’écailles et qui causent peu de démangeaisons.

·         Elles sont principalement sur la tête, la face et les extrémités des membres.

·         Il se peut qu’un animal infecté présente des lésions mineures ou soit asymptomatique, donc qu’il ne présente aucun signe clinique. Ils sont cependant contagieux.

Quels sont les moyens de diagnostiquer la teigne?

·         Les signes cliniques

·         L’examen à la lampe de Wood

·         Effectuer un examen fongique est la méthode la plus fiable pour diagnostiquer la teigne.

Quels sont les traitements?

·         La tonte du pelage va permettre une meilleure élimination des champignons et va favoriser les traitements topiques.

·         Les traitements topiques, tels qu’une bouillie soufrée ou d’énilconazole sont les plus efficaces puisqu’elles couvrent le corps complètement, contrairement aux pommades, crèmes ou de gels antifongiques qui ne couvrent qu’une surface réduite du corps.

·         Les traitements généraux accélèrent la guérison  et atténuent la gravité des lésions. Ceux-ci s’agissent d’agents antifongiques oraux constitués de griséofulvine, kétoconazole, itraconazole et terbinafine. Ces traitements doivent être effectués pour minimalement six semaines et continués de deux à quatre semaines après la disparition complète des symptômes.

Comment éviter la contamination?

La décontamination de l’environnement est cruciale afin d’éviter la contamination. Vous devez enlever mécaniquement, à l’aide d’un aspirateur, les spores dans l’environnement  avant de nettoyer et de désinfecter. Tout ce qui a été en contact avec l’animal infecté doit être nettoyé, désinfecté et même débarrassé dont les bols, cage, brosses, litière, grattoir, harnais, séchoir, rasoir etc.